Une enseignante et la directrice de l'école de la Zac de Soula victimes d'agression

violence
Ecole de la Zac de Soula ©Guillaume PERROT
Nouveau fait de violence aux abords des établissements scolaires de Guyane. Le 18 novembre 2022, un parent d'élève aurait agressé et menacé de mort une enseignante et la directrice de l'école primaire située à la Zac de Soula, dans la commune de Macouria. Le Recteur de Guyane s'est rendu sur place ce lundi 21 novembre.

Les faits se sont déroulés vendredi 18 novembre dernier. Un enseignante et la directrice de l'école primaire de la ZAC de Soula, à Macouria, ont été victimes d'agression. Elles auraient également été menacées de mort. Un parent d'élève, en état d'ébriété, serait à l'origine de ces actes de violence et une plainte va être déposée par les victimes.

Une réunion pour trouver des solutions

Ce n'est pas la première fois que de tels incidents se produisent aux abords des l'établissements scolaires de la commune. D'autres événements similaires ont été recensés depuis la rentrée 2022. Le recteur de l'Académie de Guyane, Philippe Dulbecco, est parti à la rencontre de la communauté éducative de l’école ce lundi.

Les directeurs des écoles de Soula, des policiers municipaux, des adjoints de la mairie de Macouria et l'Inspecteur de l'Education Nationale ont participé à cette rencontre. C'était l'occasion d'évoquer les pistes d’amélioration de la sécurité dans et aux abords des écoles. Des solutions à court termes aurait déjà été envisagées.

On doit essayer de voir comment faire pour que ce genre de situation ne se reproduisent pas [...] Ce qui est plus important, c'est de se dire ensemble comment nous nous coordonnons de manière à ce que nous agissions face à un même objectif, de manière étroitement coopérative.

Philippe DULBECCO, recteur de l'Académie de Guyane