publicité

Visite d'est en ouest pour Annick Girardin et Nicole Belloubet : les deux ministres sont attendues samedi en Guyane

Annick Girardin, ministre des outre-mer et Nicole Belloubet garde des Sceaux ministre de la Justice seront en Guyane du 1er au 4 septembre. Une visite au pas de charge, d’est en ouest, placée sous le signe de la coopération transfrontalière, la sécurité, la justice et l’éducation.
 

de gauche à droite Nicole Belloubet et Annick Girardin © DR
© DR de gauche à droite Nicole Belloubet et Annick Girardin
  • Par Marie-Claude Thébia
  • Publié le , mis à jour le
Deux ministres et non des moindres : Annick Girardin, la ministre des outre-mer et Nicole Belloubet la ministre de la Justice, seront en Guyane du 1er au 4 septembre.
 

Programme chargé 

Leur déplacement a pour objectif de faire le point sur les avancées de l'Accord de Guyane et en corollaire les mesures actées par le Plan d’Urgence autour des questions de sécurité, de justice et d’éducation. Ce protocole d'accord signé à l'issue des mouvements sociaux de mars avril 2017, comprend 300 mesures. En avril dernier, 80 % d'entre elles avaient été mises en vigueur selon le gouvernement. 
Il sera aussi question de coopération transfrontalière avec le Surinam et le Brésil. Par ailleurs, les ministres reviendront sur les Assises des outre-mer et le Livre Bleu présenté à Emmanuel Macron le 28 juin dernier.

D'est en ouest du 1er au 4 septembre

Cela donne un programme au pas de charge d’est en ouest. Dés samedi 1er septembre, les deux ministres se rendront au centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly. Le lendemain, visite des infrastructures portuaires du port du Larivot avec un vol de démonstration du drone de la police des pêches chargée de contrôler les mers guyanaises.

Direction Saint Georges l’après midi, ville frontière avec le Brésil  avec notamment un point sur la coopération policière et douanière. Les deux ministres échangeront avec les personnels de la douane et de la police aux frontières.

Le lendemain, départ vers l’ouest : Saint-Laurent du Maroni. Là aussi, il sera question de coopération transfrontalière avec le voisin surinamais.
Annick Girardin et Nicole Belloubet rencontreront également les acteurs locaux de la jeunesse, de l’éducation, de la prévention, de la délinquance ainsi que les membres du régiment du service militaire adapté de Guyane.

Une  visite qui s’achèvera par le comité local de suivi du Plan d’Urgence pour la Guyane, où un certain nombre de mesures phares pour la Guyane devraient (selon la rumeur) être annoncées. 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play