guyane
info locale

Les "Yana Girls" du ballon ovale préparent les jeux d'Amérique Centrale et des Caraïbes à Barranquilla

rugby
Audrey de Neef
Audrey de Neef, capitaine de la sélection rugby à 7 Guyane ©Guyane la 1ère
Qualifiées en novembre dernier, les filles de la sélection de Guyane de rugby à sept préparent assidûment leur départ pour la contrée colombienne de Barranquilla afin de participer aux jeux d'Amérique Centrale et des Caraïbes.
La saison 2017-2018 a été très productive pour la sélection de Guyane de rugby à sept. Après s'être brillamment qualifiées pour les jeux d'Amérique Centrale et des Caraïbes au mois de novembre 2017 à Mexico, les "Yana Girls" ont également rendu le département fier avec de superbes prestations au terme des deux journées du championnat de France de rugby à sept qui se s'est tenu les 23 et 24 juin derniers à Béziers. C'est donc avec le statut de vice-championnes de France que les Guyanaises se rendront aux jeux de Barranquilla 2018 avec le ferme intention de faire valoir leurs qualités face à des nations confirmées dans la discipline. Pour se faire, les filles ainsi que leur staff technique ont entamé une lourde préparation physique qui devraient leur permettre d'arriver en Colombie dans un état de forme optimal mais pas seulement :

Il y a eu des rassemblements rugby, qui sont au nombre de quatre depuis fin mai sur des week-ends complets à chaque fois. Ajouté à cela, de façon continue, elles (les joueuses) réalisent un travail physique individuel. Donc à Cayenne, elle bénéficient de l'apport de nos préparateurs physiques, et à Kourou et Saint-Laurent, les filles travaillent de leur côté également. - Cédric Jubert, entraîneur de la sélection de Guyane féminine de rugby à 7


Parmi les douze joueuses composant la sélection de Guyane, trois sont à Cayenne, dont la talonneuse, Clémence Berger qui explique l'importance de cette préparation physique intense :

On sollicite beaucoup la musculature des jambes, des bras, les épaules sur les plaquages, les appuis sur les courses... Donc voilà c'est un travail musculaire et cardio très complet.

 


"Le rugby guyanais arrive de plus en plus à se montrer"


Invitée sur le plateau de Guyane soir, la capitaine de la sélection, Audrey De Neff, a livré ses impressions quant à la reconnaissance dont bénéficie désormais le rugby guyanais. Une reconnaissance dont elle se réjouit :

Je suis heureuse de revoir les images de notre retour de Mexico (en novembre dernier) parce que c'était un moment très particulier de voir autant de monde se déplacer pour du rugby. C'était très émouvant, et ça l'est encore aujourd'hui [...] Le rugby guyanais arrive de plus en plus à se montrer. C'est que l'année dernière, lorsque nous sommes arrivées au championnat de France, les autres équipes se demandaient s'il y avait du rugby en Guyane... Et finalement, notre deuxième place à Béziers et à Mexico nous a permis de nous montrer.


Audrey De Neff, qui s'est gravement blessée au tibia lors des derniers championnats de France à Béziers avec la sélection de Guyane, ne pourra pas participer aux jeux de Barranquilla 2018 en Colombie avec ses partenaires. Toutefois, elle restera, à coup sûr, un soutien moral de poids pour la sélection de Guyane qui débutera la compétition le 1er août 2018.
 
Publicité