1 021 nouveaux cas de coronavirus en Martinique entre le 6 et le 12 septembre 2021, la situation s'améliore encore

coronavirus
Malade à l'hôpital
Une soignante au chevet d'un malade de la covid-19 à l'hôpital Pierre Zobda Quitman à Fort-de-France. ©Martinique la 1ère
Le nombre de nouveaux patients testés positifs au coronavirus diminue pour la 5e semaine consécutive. 1 021 nouveaux cas entre le 6 et le 12 septembre selon les chiffres hebdomadaires publiés mardi 14 septembre 2021, par l'Agence Régionale de Santé (ARS).

Les derniers indicateurs de l'épidémie mortelle de coronavirus en Martinique sont encourageants, même si le territoire vit une catastrophe inédite (477 décès entre le 13 juillet et le 14 septembre 2021).

Selon le point hebdomadaire de l'ARS, 1021 nouveaux cas sont enregistrés entre le 6 et le 12 septembre contre 1503 la semaine dernière.

Taux de positivité : 7,8% (proportion de tests positifs sur l'ensemble des analyses).

Taux d’incidence : 285 (nombre de cas sur 7 jours pour 100 000 habitants).

315 patients sont hospitalisés à l'hôpital Pierre Zobda Quitman et à la clinique Saint-Paul, dont 100 en soins critiques.

573 décès signalés par le CHUM depuis le début de l'épidémie (Centre hospitalier Universitaire de Martinique) du 6 au 12 septembre, contre 527 la semaine dernière.

La régression de l’épidémie s’est poursuivie dans la semaine du 6 septembre 2021 pour la cinquième semaine consécutive. "Pour autant, la situation reste toujours critique au niveau hospitalier avec des indicateurs d’admission (conventionnelle et soins critiques) et de mortalité très élevés", souligne l'Agence Régionale de santé.

Nombre de personnes ayant un schéma vaccinal complet (1ère et 2e injections) : 88 153 (29,4 %).

►Ces indicateurs incitent le préfet à envisager un assouplissement du confinement.

 

Vaccination et respect des mesures barrières

 

Dans ce contexte de circulation virale du variant Delta, (majoritaire depuis début août  2021), de saturation du milieu hospitalier et en cette rentrée scolaire, les autorités recommandent plus que jamais la vaccination de toutes les personnes éligibles pour atteindre un niveau suffisant d’immunité collective.

La vaccination accompagnée des autres mesures de prévention (le respect des mesures barrières, la limitation des contacts à risque et le respect de l’isolement en cas de symptômes, d’infection confirmée ou de contact avec un cas confirmé).