1 personne sur 6 souffre de symptômes de dépression en Guadeloupe et Martinique

santé
Gens
Promeneurs sur le front de mer à Fort-de-France (illustration). ©Martinique la 1ère
Une récente étude de l'Insee, révèle ce que démontrent régulièrement les spécialistes de la santé mentale, 1 personne sur 6 souffre de symptômes de dépression en Guadeloupe et Martinique. Et la Covid a aggravé la situation...

En 2019, en Guadeloupe et en Martinique, un habitant sur six présente des symptômes de dépression, d'après une étude de l'Insee. (L’Institut national de la statistique et des études économiques est chargé de la production, de l'analyse et de la publication des statistiques officielles en France). Dans les autres régions de France, cette part est moins élevée (un sur dix).

Il est ici question de symptômes de dépression, comme la tristesse, des troubles du sommeil, ou des difficultés à se concentrer.

Comme au niveau national, les femmes sont plus touchées que les hommes, et les seniors sont particulièrement exposés.

La prévalence des symptômes dépressifs recule avec l’élévation du niveau d’études et des revenus, ainsi qu’avec l’amélioration de la qualité de vie (logement, activité physique ou alimentation).

Faire du sport, ça fait du bien

Parmi les solutions simples pour limiter ce phénomène, les experts préconisent la pratique du sport. 16% des femmes pratiquent une activité physique régulière. Seulement 9,3% des hommes.

Une autre étude indique que 19% des femmes ne pratiquent aucune activité physique régulière et 16% chez les hommes.

Conséquence de la crise sanitaire

L'insee confirme une tendance : la crise sanitaire née de la pandémie de Coronavirus a aggravé la santé mentale aux Antilles Françaises.

Au nombre des principaux facteurs identifiés : l'isolement, la dégradation de la situation financière et les symptômes évocateurs de covid-19.

Voir les détails de l'étude ICI