publicité

10 homicides en Martinique depuis le début de l'année 2018

L’enquête se poursuit dans le cadre de la fusillade à Ducos qui a fait un mort dans la nuit de samedi à dimanche. Les investigations sont toujours en cours. Ce nouveau fait de violence par arme à feu vient renforcer le sentiment d’insécurité, mais qu’en est-il réellement ?
 

© Martinique 1ère
© Martinique 1ère
  • Sangha Fagour - Peggy Pinel-Féréol
  • Publié le
Les faits violents par arme à feu semblent se multiplier depuis quelques mois. Dernier en date, un homme a été abattu de plusieurs coups de feu dimanche vers 4h du matin à Ducos.Selon Renaud Gaudeul, le procureur de la République, l’homme âgé de 35 ans et originaire de Sainte-Lucie était défavorablement connu de la justice. Il avait déjà été incarcéré. L'auteur des coups de feu est toujours activement recherché. 
 

Une suite d'homicide


Un nouveau fait de violences par arme qui vient s’ajouter à une liste déjà longue. Le meurtre de dimanche porte à dix le nombre d’homicides en Martinique depuis le début de l’année. Des faits généralement de plus en plus violent et spectaculaire. 
Le 28 février un homme de 29 ans et tué par balle à Trénelle (Fort-de-France) à 9h30 du matin. Il s’agirait d'un règlement de compte.Deux mois plus tard, le 25 avril c’est un père de famille de 31 ans d’origine haïtienne qui est tué aux Hauts du Port à Fort-de-France.Le 7 juillet dernier, le jeune Dylan Bellance, âgé de 19 ans est tué pour le vol de sa moto après une soirée à Ducos. Les chiffres officiels de 2017 font état d’une légère baisse de la délinquance. Les violences avec armes sont en diminution de 2%.
Mais deux éléments nuancent ces résultats encourageants. En effet, sur notre territoire les violences crapuleuses sont 1,5 fois plus élevées que dans l’Hexagone et les homicides sont proportionnellement 3,8 fois plus nombreux.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play