10e édition de la Transquadra : 64 bateaux ont pris la direction de Madère d'abord puis de la Martinique ensuite

voile
Transquadra
départ de la Transquadra flotte atlantique, mercredi 18 août 2021 ©Cap/FB/Transquadra
​Le départ de la Transquadra a été donné ce mercredi 18 août 2021 mercredi à Lorient (Morbihan). Les 147 concurrents, amateurs de plus de 40 ans, sur 84 bateaux, en double ou en solitaire, ont pris la direction de Madère (Portugal). La course se terminera en Martinique en février 2022.

64 bateaux se sont élancés de Lorient, ce mercredi 18 août 2021 sur la Transquadra Madère Martinique. Les 24 solitaires et les 40 duos de la flotte Atlantique de la Transquadra Madère Martinique sont partis en début d’après-midi dans le sud de l’île de Groix. Ils ont ensuite tiré des bords sous le vent de l’île vers Pen Men avant de faire route vers le large.

Les concurrents ont affronté une petite brise d’ouest de 10 – 12 nœuds dès le départ puis de nord-nord-ouest en soirée en faiblissant : les premiers choix de route seront à prendre dès les premières heures de course.

Cette épreuve transatlantique est réservée aux amateurs confirmés. Les candidats doivent être âgés de plus de 40 ans et sont engagés sur des bateaux de croisière rapide mesurant entre 9,50 et 11 m environ. 

Transquadra
autre partie de la flotte au départ de la course mercredi 18 août 2021 ©Cap/FB/Transquadra

Reportée l’an dernier à cause de la pandémie l'épreuve enregistre au total la participation de 84 bateaux répartis dans deux groupes. Les premiers sont partis de Marseille (flotte méditerranée) vendredi dernier (13 août) et de Lorient ce mercredi (18 août) (flotte atlantique) en direction de l’île de Madère (Portugal).

La course se déroule en deux temps : la première étape se termine à Madère (Portugal), puis les navigateurs prendront la direction du Marin en Martinique, pour une arrivée envisagée en février-mars 2022. 

A Madère  les voiliers seront mis au sec pour une période de six mois. En Janvier 2022, les bateaux seront remis à l’eau pour la deuxième étape, la grande traversée vers le Marin en Martinique.