publicité

Le 15 août fête de l’Assomption représente la montée au ciel de la Vierge Marie

Le 15 août permet aux catholiques de célébrer l’Assomption de la Vierge. Ils glorifient la vierge Marie, (mère de Jésus) montée au ciel. De nombreuses messes, homélies et processions sont consacrées à l'événement.

La fête de l'Assomption près de l'église de Bellevue à Fort-de-France (15 août 2018). © Martinique La 1ère
© Martinique La 1ère La fête de l'Assomption près de l'église de Bellevue à Fort-de-France (15 août 2018).
  • Par Daniel Betis
  • Publié le , mis à jour le
Après la Pentecôte et la descente de l’Esprit Saint, les catholiques célèbrent ce jeudi 15 août 2019, l’Assomption qui demeure l’élévation de la Vierge Marie, même si les récits bibliques ne relatent pas la fin de de la vie terrestre de la mère de Jésus.

Pour l’église de Martinique, selon la tradition chrétienne, après sa mort, la Vierge Marie a été élevée au ciel avec son corps. Elle a ainsi échappé à la dégradation et à la corruption du tombeau.


Un moment de pèlerinage


Le 15 août, une messe solennelle a lieu dans les églises de Martinique. En fêtant L’Assomption de Marie, les croyants contemplent le gage de leur propre destin, s’ils font le choix de s’unir à leur tour au Christ.

La fête de l’Assomption célèbre à la fois la mort, la résurrection, l’entrée au ciel et le couronnement de la Vierge Marie. Selon les théologiens, le mot "Assomption" vient du latin "assumere" qui signifie enlever. Marie ne s’est pas élevée toute seule vers le ciel, selon les écrits, c’est une volonté divine de la placer auprès de son fils.
© D. Bétis
© D. Bétis

Une fête aujourd’hui chômée en France


Selon les spécialistes, elle est née à Jérusalem. Certains pensent qu’il s’agit d’une décision de l’évêque Juvénal en l’an 422, d’autres de l’empereur Maurice en 522 ou du pape Serge 1er vers 690.

En France, pour l’instauration de la date du 15 Août, on évoque Louis XIII. Sans héritier après vingt ans de mariage, il demanda à ses sujets de réaliser une procession dans chaque paroisse le 15 août, afin d'avoir un fils. Cette date devint fête nationale, jusqu’à la restauration puis jour férié jusqu’en 2018. Aujourd’hui en 2019, c’est un jour chômé.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play