Martinique 1ère soutient la semaine des travailleurs handicapés

société
illustration handicapés
©CC-BY zigazou76
Un clip, pour valoriser le travail et l'apport des personnes handicapées dans le cadre de cette semaine destinée à changer les regards.Journalistes, animateurs, techniciens, administratifs, se sont bien amusés.
En réponse à la grande méconnaissance et aux nombreux clichés qui entourent la question du handicap au travail, une semaine spéciale de sensibilisation se déroule jusqu'au16 novembre, dans toutes les régions de France.

Des statistiques révélent que les personnes en situation de handicap, en recherche d'emploi sont deux fois plus nombreuses que les personnes valides.

Cette semaine, leur offre l'opportunié de montrer leur savoir faire dans tous les domaines. A Martinique 1ère, c'est Murielle Binet qui a pris une audacieuse initiative.

" Nous avions peu de temps mais grâce à l'enthousiasme du personnel nous avons réalisé un clip en quelques jours", nous dit la co-réalisatrice de l'oeuvre.

Murielle est  gestionnaire des ressources humaines à Martinique 1ère, recrutée, il y a près d'un an, au titre de la valorisation des personnes handicapées dans l'entreprise.

Son idée de départ : "faire chanter en playback le tube "fos a peyi la" du guadeloupéen Admiral T. Et pour un essai, quelle réussite et quel délire pour certains! Journalistes, animateurs, techniciens, administratifs, se sont bien amusés, pour la bonne cause.

 





Depuis février 2005, la loi oblige les entreprises privées et les employeurs publics de plus de 20 salariés à employer 6% de personnes handicapées, sous réserve de payer une contribution financière. Malheureusement, ce chiffre est loin d'être respecté, avec une moyenne nationale de 2,5%.

A défaut de recruter directement, l'entreprise peut signer un plan d'engagements avec les syndicats ou faire appel à des sous-traitants employant eux-mêmes des personnes handicapées, cela lui évite de payer des pénalités.