Les braqueurs activement recherchés

faits divers
Des policiers au supermarché
Des caissières très choquées, quelques minutes après le passage des braqueurs ©Franck Edmond-Mariette
L'imposant dispositif de police en place depuis jeudi soir, n'a pas permis pour l'instant d'identifier les auteurs des trois attaques à main armé dans les supermarchés du Lamentin et de Fort de France.
C'est une équipe visiblement bien rodée, qui est à l'origine de ces attaques. L'organisation semble parfaitement   maîtrisée. Le vol d'une voiture puissante, le choix de se rendre dans des magasins juste avant la fermeture, trois braquages en trois lieux distincts, le tout en une heure. "c'est du travail de personnes rompues à l'exercice", a-t-on commenté chez les enquêteurs.

Les policiers ont renforcé depuis quelques heures le dispositif de surveillance. L'enquête est confiée à la section de la police judiciaire qui recherche d'abord la voiture des voleurs...qui vient d'être repérée.
Les clients et surtout les caissières ont particulièrement mal vécu une situation si violente. Les agresseurs ont pointé leur arme en leur direction pour se faire remettre la caisse, dont on ignore toujours le contenu.

Ces attaques interviennent dans un contexte où la veille, quatre autres attaques ont été perpétrées à Fort de France notamment  à l'encontre d'un policier et d'un automobiliste.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live