Insultes, barrages et grève à la mairie du Vauclin

social
Grève mairie Vauclin
Les manifestants bloquent l'entrée de la mairie du Vauclin ©Fabrice Defremont
Le syndicat CGTM SOEM, bloque les accès de la mairie du Vauclin, depuis lundi matin. Ses adhérents protestent contre une sanction infligée par le maire à une employée municipale, en conflit avec la mairie pour une parcelle de terrain.
Les membres de la CGTM/SOEM, syndicat majoritaire chez les employés municipaux, n'ont pas fait dans la demi mesure. Ils ont invité les non grévistes à quitter leurs services et à faire preuve de solidarité avec une de leur collègue. Cette dernière est sous le coup d'une mise à pied d'un an, sans solde. Elle aurait échangé des mots très durs avec Raymond Occcolier, le maire du Vauclin.

Cette employée municipale est au centre d'un conflit avec la commune pour une parcelle de terrain de 45m². La femme âgée de 6O ans, refuse à la commune un droit de servitude pour l'aménagement de pompes destinées à l'assainissement collectif. La mairie  affirme de son côté, que cette personne est sur un terrain communal. La mairie qui précise que la dame a construit illégalement un bâtiment locatif derrière chez elle.

Ce conflit aurait même dégénéré : "Elle m'a insulté et menacé de mort à plusieurs reprises", dit le maire du Vauclin, ce qui l'a conduit à prendre une sanction d’un an de mise à pied sans solde à l'encontre de cette personne."Injustice", hurle le syndicat qui a déposé une plainte devant le tribunal administratif et réclame la mise à la retraite de l'employée avec tous ses droits, compte tenu de son âge et de son état de santé.

Raymond Ocolier attend la réponse du tribunal qui sera peut être connue après le carnaval. Pour l'instant, c'est le dialogue de sourd  à la porte de la mairie du Vauclin.
Entrée mairie du Vauclin
Entrée de la mairie du Vauclin (llustration) ©Fabrice Defremont