Des adolescents sont sans complexe et sans limite

société
Jeunes-sexualité-internet
©martinique1ere
Montrer ses fesses, mimer un acte sexuel ou tenir des propos injurieux en public. Que n'a t-on vu ou entendu pendant le carnaval chez certains adolescents. Ils se mettent en scène devant les objectifs des appareils photos ou des caméras pour s'admirer sur internet. 

.
"C'est la société du m'as tu vu, l'objectif est de faire le "buzz", pour être reconnu. Ces jeunes nous interpellent sur leur existence", dit le sociologue qui décrypte les nouveaux comportements de certains adolescents martiniquais.

Ceux qui n'ont plus de limite dans leur façon de s'exprimer. Montrer ses fesses, ses seins ou son sexe, n'est pas rare de nos jours et en particulier pendant ces récentes journées de carnaval. Se défouler, c'est le rôle du carnaval, mais les limites de l'indécence sont aujourd'hui dépassées dans un monde où internet a pris le pouvoir.
Que faire face aux dérives du numérique qui traduisent bien les extravagances que chacun peut constater? Tous les spécialistes déclarent que les bases de l'éducation sont sapées. "Les notions de parents et d'autorité ont volé en éclats", rajoutent-ils. Inverser la tendance suppose à la fois, un retour à l'autorité parentale et une répression adaptée à l'explosion du numérique.
Des adolescents sont sans complexe et sans limite, à (re)voir le dossier Sangha Fagour et Jean-Claude Lauretta, quelques jours après le carnaval.





Les Outre-mer en continu
Accéder au live