martinique
info locale

Grâce aux associations la mauvaise réputation des cités diminue

vie locale
Cité 3
Les enfans des cités en sont, aujourd'hui les gardiens bienveillants ©Martinique 1ère
Habiter les cités de Fort de France devenait insupportable au fil des ans à cause des scènes de violence et des incivilités. En quelques années et grâce au travail des associations cette mauvaise réputation diminue. C'est le thème du troisième épisode du feuilleton de la semaine. 
Installer des enfants de la cité à la tête des cités, quelle bonne idée ! L'expérience est menée avec bonheur, entre autres à la cité Castel Desrochers. Ici le référent c'est Dave. Il est grand, costaud, convivial et semble vivre sa fonction avec passion. Lui, comme ses jeunes collègues des autres cités, sont les régulateurs de la  vie sociale.

Ces gardiens des cités, sont au centre de toutes les activités, et c'est grâce à leur travail que d'aucuns reconnaissent aujourd'hui une diminution de la violence et des incivilités. Ce troisième épisode du feuilleton de la semaine, montre la progression du mieux vivre dans les cités de Fort de France.


DMCloud:57015

 

Publicité