martinique
info locale

La famille d'Allan réitère son appel au calme

affaire allan
Saccage appartement
L'appartement de la mère du meurtrier présumé d'Allan, saccagé lors des débordements. ©Martinique 1ère
Au lendemain du saccage de l'appartement du meurtrier présumé au Lamentin, la police patrouille dans les quartiers concernés pour empêcher d'autres débordements. Pour sa part, la police reconnaît l'insuffisance de moyens. De son côté, la famille appelle encore au calme.
Depuis la veille, la police organise des patrouilles entre Basse-Gondeau, le quartier où habitait Allan Bourgeois et Acajou, où il a été tué. Acajou, théâtre, de graves incidents, samedi, en marge de la marche qui se voulait pacifique à la mémoire du jeune homme. Reportage Cécile Marre et William Zebina