UAG : Malgré la désapprobation des Antilles, la Guyane obtient son université

politique
Université de Guyane
Etdiants et syndicats manifestent leur joie devant la préfecture de Cayenne. ©Guyane 1ère
Après cinq semaines de grève, les étudiants et l'intersyndicale de Guyane ont gagné. Ils obtiennent la signature d'un protocole d'accord qui prévoit la création d'une université de plein exercice en Guyane et donc le démantèlement de l'UAG.
L'université des Antilles et de la Guyane n'existe plus après la signature d'un accord lundi à la préfecture de Cayenne. Cet accord prévoit la création d'une université de plein exercice en Guyane et entérine l'éclatement de l'université des Antilles Guyane. Un décret doit être pris en ce sens, d'ici à la fin de l'année 2013 ou début 2014.

L'administratrice provisoire, Anne Corval doit maintenant réorganiser l'université de Guyane avec détermination. "La création de 20 à 3O postes d'enseignants chercheurs, affectés à l'université dans les trois ans est une extrême bonne nouvelle", a-t-elle commenté.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live