publicité

Les opposants à l'épandage aérien attendent une bonne nouvelle

Nouvelle audience au tribunal administratif de Fort de France ce jeudi matin, dans le dossier de l'épandage aérien. Les contestataires attaquent la 4e dérogation accordée le 18 novembre 2013 par la préfecture. Les trois autres ont déjà été annulées par le tribunal. Décision dans 8 jours.

Les écologistes à la fin de l'audience, au tribunal administratif de Fort de France. © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Les écologistes à la fin de l'audience, au tribunal administratif de Fort de France.
  • Martinique 1ère
  • Publié le
Nouvelle audience au tribunal administratif de Fort de France ce jeudi matin, dans le dossier de l'épandage aérien. Les contestataires attaquent la 4e dérogation accordée le 18 novembre 2013 par la préfecture portant dérogation à l'interdiction d'épandage par voie aérienne de produits phytosanitaires sur les bananeraies.

Le collectif contre l'épandage aérien et l'empoisonnement des martiniquais, les écologistes de l'Assaupamar et les médecins de  l'Amses (association médicale pour la sauvegarde de l'environnement et de la santé) sont confiants car ils ont déjà obtenu l'annulation des trois précédentes dérogations. Commentaires des avocats des deux parties.
Avocats

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play