Les planteurs de canne retrouvent le sourire

agriculture
planteur de canne
Planteur de canne à l'usine du Galion à Trinité ©Martinique 1ère
La production annuelle de canne est de moins de 80 000 tonnes à la Martinique. Une production qui ne suffit pas à contenter les distilleries et la sucrerie du galion à Trinité, dont les besoins sont estimés à 220 000 tonnes par an. La région mesure les effets bénéfiques d'un plan de sauvegarde.
Depuis deux ans, un pacte de sauvegarde de la canne est instauré par le conseil régional en partenariat avec le conseil général et l'état pour remobiliser une filière qui génére plus de 3 000 emplois directs et indirects. "Plusieurs mesures incitatives ont été mises en place : l'aide à la replantation pour la surface mais également meilleur prix et meilleur délai de paiement pour la canne" explique Catherine conconne, vice-présidente du conseil régional.