martinique
info locale

Le tambour serait-il interdit à Sainte-Anne ?

culture
Jean-Michel Gémieux
Jean-Michel Gémieux, maire de Sainte-Anne ©Martinique 1ère
La mairie de Sainte-Anne a refusé la tenue d'une rencontre de tambours sur son territoire pour des raisons budgétaires, déclare le nouveau maire. L'ancien, Garcin Malsa, considère qu'il s'agit d'un choix culturel qui ne l'étonne pas.
Garcin Malsa, l'ancien maire de Sainte-Anne, avait probablement ses habitudes avec les organisateurs de "tambours croisés", une rencontre de tambours entre Mayotte, la Réunion, la Guyane, la Guadeloupe et la Martinique, prévue le 30 avril dernier à Sainte-Anne. Le nouveau maire, élu le 30 mars 2014, a annulé ce spectacle, à cause des faibles moyens financiers de la commune, se défend-il. "Je suis écoeuré mais pas surpris", déclare Garcin Malsa.