Deux militantes à la barre

justice
RITA BONHEUR
Deux militantes de l'Union des femmes de la Martinique sont convoquées devant la justice ce mardi. Rita bonheur et Nicole Ramael sont poursuivies suite à une plainte émanant du colonel de gendarmerie Gilles Bellamy.
En 2011, l'épouse du colonel de gendarmerie Bellamy reçoit le soutient de l'UFM. Celle-ci affirme être victime  de violences conjugales. L'association féministe porte alors l'affaire sur la place publique et l'officier est relevé de ses fonctions par sa hiérarchie. S'estimant accusé à tort, Le colonel Bellamy porte plainte contre Rita Bonheur et Nicole Ramael, toutes deux militantes à l'UFM.
Les explications de Bertrand Carruge de Radio-Martinique1ere

Deux militantes à la barre