publicité

"L'extension du port : écologie ou politique politicienne ?" (F.Grabin)

Avec l’ouverture cette année, de la 3e écluse sur le canal de Panama, des navires "géants des mers" transiteront par l’arc antillais, augmentant le volume du trafic de 50%. Le port de Fort de France devrait en profiter mais le projet fait débat entre les écologistes. 

Florent Grabin, président de PUMA (Pour Une Martinique Autrement) © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Florent Grabin, président de PUMA (Pour Une Martinique Autrement)
  • Martinique 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Cette nouvelle donne géographique doit être un levier de développement pour la Martinique selon les acteurs économiques et politiques de l'île. Le projet d’extension du terminal de la Pointe des Grives vient de recevoir l'approbation des écologistes de PUMA, Pour Une Martinique Autrement, de Florent Grabin, qui règle ses comptes avec d'autres écologistes de l'Assaupamar, opposés au projet.
Pour leur part, les écologistes de l'assaupamar mènent campagne contre le projet d'extension du port de France, "le Patrimoine que représente la baie de Fort-de-France classée, parmi l'une des plus belles baies du monde, doit être préservé coûte que coûte", clame Henri Louis-Régis, président de l'assaupamar sur la page facebook de l'association : https://www.facebook.com/pages/ASSAUPAMAR/82111357814?fref=ts

Sur le même thème