martinique
info locale

Les grévistes seront-ils expulsés de la mairie de Rivière-Salée ?

politique
Greve Rivière-Salée
©Martinique1ere
La décision du tribunal est attendue demain dans le conflit des municipaux à Rivière-Salée. Le maire, André Lesueur, a saisi la juridiction pour demander l’évacuation de la mairie, occupée depuis lundi par les membres de la CGTM/SOEM.
La décision du tribunal a été mise en délibéré, après une audience d’une vingtaine de minutes, ce jeudi matin dans le bureau du président du Tribunal de Grande Instance, Gervais Delafond, à Fort de France. Le litige porte sur la présence, ou pas, de cadenas, aux entrées de la mairie et de plusieurs centres communaux.

Une entrave à la liberté de travail, estime Maître Dominique Nicolas qui défend les intérêts d’André Lesueur. Selon Maître Raphaël Constant qui défend le syndicat, les cadenas ont été enlevés il y a longtemps…

La grève à la mairie de Rivière-Salée, a démarré le 13 octobre et porte sur le temps de travail des agents. Les grévistes réclament une planification supplémentaire. La mairie déclare ne pas être en mesure de répondre à cette demande, qui non seulement ne constitue pas un besoin mais représente un coût financier, non prévu dans son budget. A noter que les grévistes de la caisse des écoles, occupent la mairie pendant leur congés, en cette période de vacances de la toussaint.
 
Publicité