Grève à la CFTU: aucun bus ne peut sortir !

social
Bus
Les bus du réseau de transports urbains bloqués à Fort de France ©Martinique 1ère
Une nouvelle grève paralyse le transport par bus dans les villes du centre (Fort de France, Schoelcher, Lamentin, et Saint-Joseph). Les chauffeurs des entreprises de sous-traitants de la CFTU sont en grève à l'appel de la CSTM et dénoncent le non-respect d'un accord conclu en 2013.
La direction de la CFTU confirme à ses usagers du réseau Mozaïk qu’en raison du blocage du dépôt des bus CFTU, les véhicules n’ont pu sortir et ne pourront desservir les lignes. La situation est quasiment la même pour les cotraitants et sous-traitants et le réseau est complètement perturbé dans les villes du centre (Fort de France, Schoelcher, Lamentin et Saint-Joseph).

Une réunion prévue jeudi après-midi au siège de la CACEM à Fort de France, n'a pas eu lieu en raison de l'absence des patrons. Les grévistes annoncent le renforcement de leur mouvement.

Accord non respecté ?

En octobre 2013, les patrons des entreprises de sous-traitance et leurs salariés ont signé un accord après 47 jours de conflit. "Cet accord n'est pas respecté', disent les grévistes, qui ont entamé une nouvelle grève qui paralyse l'ensemble du trafic depuis le début de la semaine.

Invectives et attitudes menaçantes

Ce jeudi matin les grévistes se sont montrés particulièrement virulents, voire même menaçants vis à vis des responsables du transport de la CACEM. "La situation se dégrade tant sur le plan matériel que sur le plan humain", déclare Bertand Cambusy, porte-parole des grévistes dans le journal de la mi-journée.


Les Outre-mer en continu
Accéder au live