Noël à Sainte-Marie : des traditionalistes abattent le cochon à domicile

noël
Tradition Noël
Un cochon de près de 90 kilos sacrifié pour les mets traditionnels de Noël en Martinique ©Martinique 1ère
Dimanche matin, Jean Terrine, sa famille et ses amis de la commune de Sainte-Marie, ont fait revivre l'abattage du cochon à domicile suivi des préparations des plats traditionnels : pâtés, boudin, ragoût.
Ce dimanche à Sainte-Marie, Jean Terrine, une personnalité de la commune de Sainte-Marie, sa famille et ses amis, ont fait revivre une tradition du Noël martiniquais : l'abattage du cochon à domicile. 

Une procédure parfaitement orchestrée

A l'extérieur, la scène commence par la mise à mort impressionnante d'un cochon de près de 90 kilos, maîtrisé par cinq hommes. Une fois piqué, l'animal est vidé de son sang, qui sera utilisé plus tard pour la fabrication du boudin.

une petite couleur barbecue, qui donne du goût à la viande 






Le cochon subit ensuite une épilation à chaud puis est brûlé. "Brûler pour retirer les poils les plus résistants...et puis cela va prendre une petite couleur barbecue, ce qui donne du goût à la viande quand elle est un peu fumée", explique Jean, le maître de cérémonie. 

A l'intérieur, les femmes assurent le relais. Marie s'occupent de la confection des pâtés, Nicole du ragoût. "Bien assaisonner la viande de porc et après tout est simple", assure-t-elle.