martinique
info locale

Les gendarmes annoncent la répression sur les routes pendant les fêtes

sécurité routière
Gendarmes à moto
Gendarmes à moto sur les routes de Martinique ©Gendarmerie Nationale
Le dernier accident mortel de la circulation lundi soir à Sainte-Anne , aggrave le bilan de la sécurité routière de l'année 2014. Les gendarmes promettent de réprimander les contrevenants au code de la route pendant ces jours de fête.
32 tués sur les routes de l'île depuis janvier 2014, un chiffre en augmentation par rapport à 2013. En conséquence, les contrôles de police et de gendarmerie sont annoncés en nombre pendant cette période comprise entre fin 2014 et début 2015.

Contrôle préventif à Schoelcher

Les gendarmes en particulier, étaient déjà sur les routes ce mardi notamment à Schoelcher pour des contrôles préventifs. Un taxico est immobilisé car les passagers n'ont pas bouclé la ceinture de sécurité. "Dans les Mozaik (les bus interurbains, ndlr) il n'y a pas de ceintures", s'étonne une passagère. "Vous êtes parfois debout et en agglomération, ce n'est pas pareil", explique un gendarme.

Pendant les fêtes, les mêmes gendarmes, si pédagogues ce vendredi, promettent la répression si la ceinture n'est pas bouclé à l'avenir. La loi la rend obligatoire dans les taxicos au 1er janvier 2015.

Les contrôles sont actuellement plus nombreux en raison du grand nombre d'accidents mortels au mois de décembre. Les gendarmes ciblent surtout la vitesse et la consommation d'alcool au volant.

 

Publicité