L'église catholique protège plus que jamais "l'institution du mariage"

religion
Église catholique de Martinique
L'évêque Michel Méranville et quelques membres du clergé de Martinique, lors des 50 ans des CPM (Centre de Préparation au Mariage) ©Martinique 1ère
Les catholiques ont célébré les 50 ans de l'Association des Centres de Préparation au Mariage le 28 décembre 2014 à l'église de Debriant à Fort de France. L'évêque Michel Méranville a rappelé la mission du mouvement et son importance particulière au service de du mariage.
Le 28 décembre 2014, les catholiques ont célébré les 50 ans des CPM (Centres de Préparation au Mariage de la Martinique). Une association qui comme son nom l'indique, prépare les fiancés à "l'institution du mariage", disent les catholiques, comme pour rappeler leur opposition à la loi du 18 mai 2013 instaurant le mariage pour tous.

Ce jour de la fête de la Sainte famille, plus de 300 personnes se sont retrouvées à l'église de Debriant à Fort de France. Les mouvements de la pastorale familiale diocésaine, les anciens membres de l'association, les couples préparés depuis 50 ans, les couples en projet de mariage, les mouvements de la pastorale familiale, les prêtres du diocèse, et tous ceux qui œuvrent pour la famille.
 
"Heureux signe du seigneur qui a permis que la fin du jubilé des CPM, coïncide précisément avec le jour de la fête de la famille", remarque un des invités. Il y voit un trait d’union entre la mission CPM de préparation au mariage, et l’invitation faite aux couples vivant ce sacrement, à construire de Saintes familles.
Les 50 ans des CPM
Un joyeux cocktail a clôturé les 50 ans des Centre de Préparation au Mariage en Martinique ©Martinique 1ère
La célébration eucharistique a été présidée par l'archevêque Michel MERANVILLE, assisté pour l’occasion, par les pères Gabriel Valard, aumônier des CPM, Hyppolyte, Luc Philippon, et le diacre Jean-Paul Levif. L'occasion de constater que les relations se sont peut-être quelque peu améliorées au sein de l'église catholique après une année 2014 marquée par un grand déballage. L'évêque a rappelé la mission du mouvement et son importance particulière au service de l'institution du mariage.