publicité

Jean Tibilan condamné pour harcèlement

Jean Tibilan, qui fut entre octobre 2010 et décembre 2012, ancien patron de la répression des fraudes en Martinique, secrétaire général de la préfecture de Guadeloupe, a été condamné à un an de prison ferme, mardi par le tribunal correctionnel de Basse-Terre.

Jean Tibilan, ancien directeur de la répression des fraudes en Martinique © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Jean Tibilan, ancien directeur de la répression des fraudes en Martinique
  • Par Claude Gratien
  • Publié le
Jean Tibilan, fut ancien directeur de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes en Martinique avant 2009. Secrétaire général aux affaires économiques, c'était l’homme le plus important de la préfecture de région après le préfet et le secrétaire général aux affaires administratives. Il avait déjà été contraint de faire valoir ses droits à la retraite de façon anticipée, après avoir fait l'objet d'une suspension de la totalité de ses fonctions par arrêté, pour des faits de harcèlements.

Après cette sanction administrative, cette fois il a donc été reconnu pénalement coupable "d'atteinte aux droits, à la dignité, à la santé ou à l'avenir professionnel" de quatre de ses collègues femmes. Jean Tibilan écope ainsi d'une peine d’un an de prison, dont 6 mois assortis d'un sursis-mise à l'épreuve, ainsi que d'une amende de cinq mille euros. Nous ignorons pour l'instant, s'il envisage de faire appel.


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play