Les industriels martiniquais dans une stratégie d'innovation

économie
produits locaux Martinique
Assortiments de produits industriels de Martinique ©AMPI
Inventivité, performance, projet d'investissement, l’industrie martiniquaise se projette à un haut niveau de développement et fait tout pour gagner d’avantage en efficacité. Ce travail d'inventaire est conduit par l'AMPI (Association Martiniquaise pour la Promotion de l'Industrie).
Le député Européen Louis-Joseph Manscour est à l'écoute des industriels martiniquais. Il a participé à une réunion de travail, le mardi 6 janvier 2015, au Lamentin avec le comité directeur de l'AMPI (Association Martiniquaise pour la Promotion de l’Industrie). Un tour de table pour une meilleure prise en compte des problématiques de la Martinique auprès des instances européennes : l'octroi de mer, les fonds européens, la coopération régionale, ou la fiscalité des entreprises. 

 ‘’C’est une démarche normale, l’organisation de  cette réunion. J’ai  trouvé des chefs d’entreprises dynamiques, combatifs, et près à saisir toutes les opportunités de croissance à commencer par l’octroi de mer nouvelle formule’’, déclare Le député Européen de Martinique.

En organisant cette rencontre, l’AMPI, souhaite parler d’une seule voix avec Bruxelles. Richard Crestor son secrétaire général précise que ‘’le régime d’exonération  des productions des départements d’Outremer n’est autorisé que jusqu’au 31 décembre 2020.  Ce qui est également nouveau c’est que dans trois ans la France doit produire un rapport  relatif à l’application du régime de taxation mis  en place’’, précise-t-il. Hervé Toussay, le président de l'AMPI s'engage à défendre en priorité le dossier de l'octroi de mer.
Les industriels se donnent les moyens pour réussir. La concurrence entre les territoires pour attirer les investisseurs et les acteurs du développement est plus forte que jamais. L'AMPI souhaite que les martiniquais prennent conscience du rôle moteur de l’industrie locale. Un marché de  près de 390 000 habitants, sur un territoire qui cumule bon nombre de handicaps (insularité, faibles économies d’échelle, surcoûts d’objectifs).
AMPI : une structure économique de poids
137 entreprises dans 8 secteurs d’activités:
- Energie (5) - Agro-alimentaire (46) -Travail des Métaux (20) -Matériaux de construction (22) - Papier bois (15) - Ameublement (5) - Accessoires automobiles (1) - Chimie, parachimie et environnement (23)
4268 emplois
204 millions d’euros de salaires versés
chiffre d’affaires: 1, 386 milliard d’euros.