Conditions difficiles sur la Transquadra

voile
Hervé Hejoaka et Jean-Luc Bizien Jaglin
Jean-Luc Bizien Jaglin et Hervé Hejoaka, l'équipage martiniquais de Ven Dan wvèl de la transquadra ©FB Ven Dan vwèl
L'équipage martiniquais engagé sur la Transquadra tient bon, malgré la casse et des conditions difficiles. Hervé Hejoaka et Jean-Luc Bizien Jaglin ont perdu deux places au classement.
Hervé Hejoaka et Jean-Luc Bizien Jaglin ont quitté Madère samedi dernier (24 janvier) à bord de Ven dan vwel Martinique. La Transquadra, une course transantlantique en duo pour les amateurs de plus de 40 ans, doit arriver au Marin. Ce mardi (27) a été marqué par une mer désordonnée, plusieurs abandons dans la flotte et beaucoup de casse.
 

Sous spi asymétrique

Malheureusement l'équipage martiniquais n'est pas en reste : le tangon (bras entre le mat et le spi symétrique qui sert à le stabiliser) a cassé et ils ont dû réduire la toile. Du coup Hervé Hejoaka et Jean-Luc Bizien Jaglin ont perdu du temps sur leurs concurrents et pointent actuellement à la 5e place. Ces conditions, avec 30-35 noeuds de vent et une mer croisée, devraient se maintenir encore demain mercredi.