publicité

Suppressions de postes dans l'éducation : incompréhension entre rectorat et syndicats

Plus de 1000 suppressions de postes en moins de dix ans dans l'académie de Martinique, dénoncent les syndicats. Des suppressions justifiées pour le rectorat. Bilan de la journée de grève nationale des enseignants pour s'opposer aux suppressions de postes dans l'éducation nationale.

Les syndicats dénoncent le manque de moyens et les suppressions de postes © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Les syndicats dénoncent le manque de moyens et les suppressions de postes
  • Martinique 1ère
  • Publié le
Les enseignants se sont retrouvés ce mardi matin au rectorat à Schoelcher pour dénoncer la politique d'austérité du gouvernement dans l'éducation nationale. A l'occasion d'une grève nationale, ils ont dit non aux gels de leur point d'indice, aux conditions de travail et surtout aux suppressions de postes.

La rectrice de l'académie justifie cette politique de réduction des effectifs. "Nous avons perdu entre 2000 et 2014, près de 13 000 élèves dans le premier cycle et plus de 10 000 dans le second cycle et la baisse du nombre des enseignants est beaucoup moins rapide que celle des effectifs".
Manifestation enseignants

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play