publicité

Transquadra : l'équipage martiniquais sauve un concurrent

L'équipe martiniquais de "Ven Dan Vwèl", a secouru un concurrent dont le bateau a coulé en plein océan atlantique, sur la route qui mène au Marin. Renaud Barathon, le concurrent malheureux, est maintenant  sain et sauf sur le bateau de l'équipage de Martinique.

Jean-Luc Bizien Jaglin et Hervé Hejoaka, l'équipage du bateau " Ven Dan Vwèl" de Martinique © Capture d'écran FB Ven Dan vwèl
© Capture d'écran FB Ven Dan vwèl Jean-Luc Bizien Jaglin et Hervé Hejoaka, l'équipage du bateau " Ven Dan Vwèl" de Martinique
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le , mis à jour le
Opération réussie pour " Ven Dan vwèl", l'équipage martiniquais de la transquadra, Hervé Hejoaka et Jean-Luc Bizien Jaglin, a sauvé Renaud Barathon, dont le bateau (le même que celui des martiniquais) a sombré en plein océan atlantique, mercredi matin.  

Le récit d'Hevé Hejoaka

"Après avoir mis un peu de temps à trouver le bateau "Solua", le sauvetage s'est poursuivi toute la journée. Nous avons retrouvé Renaud Barathon sain et sauf, mais très affecté de voir disparaître son bateau", raconte Hervé Hejoaka. "Nous avons récupéré eau, vivre et carburant (largement consommé et nécessaire à la recharge des batteries) ainsi que quelques biens personnels. Nous avons repris notre route dans les alizés mous (15 nds)".

La solidarité des gens de la mer

Hier matin (mercredi 4 février) le Sun Fast 3200 "Ven Dan Vwèl", a été prié par l'organisation de se dérouter vers la position de Solua, le bateau de Renaud Barathon, concurrent de la catégorie solo de la transquadra. Il indiquait que sa pompe n'étalait plus, et qu'il avait de l'eau jusqu'aux couchettes du carré et a demandé l'évacuation. Le CROSS a dérouté un cargo sur la zone, afin de sécuriser l'opération. Renaud Barathon a pu embarquer à bord de "Ven Dan Vwèl".
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play