martinique
info locale

L'enquête sur la mort de Francky Alfred classée sans suite : la famille porte plainte

faits divers
Corps victime
Le corps de l'homme remonté par les équipes spécialisées des pompiers ©Martinique 1ère
Le flou demeure dans l’affaire Francky Alfred, du nom de cet haïtien décédé en janvier dernier suite à un contrôle de la police aux frontières. L’enquête sur sa mort a été classée sans suite. La famille et la communauté haïtienne de Martinique ne sont pas satisfaites de cette décision.
L’enquête sur l’affaire Francky Alfred a été classée sans suite la semaine dernière. Une décision contestée par la famille qui a annoncé son intention de porter plainte avec constitution de partie civile. Elle demande la nomination d’un juge d’instruction suite à l’enquête qui, selon l’avocat de la famille, ne serait pas impartiale.

Protestation auprès du ministre de la justice

Mais pour déposer plainte, Maître Célénice, avocat de la famille, doit disposer d’une copie du dossier d’enquête. Or, une semaine après, le procureur de la République de Fort-de-France ne lui a pas encore remis cette copie, ni même la notification de classement sans suite. L’avocat déplore ce retard dans une lettre au ministère de la justice. Il écrit au nom de la compagne de Francky Alfred, mais aussi de l’ASSOCA (Association Solidarité Caraïbes) ainsi que l’association des haïtiens en Martinique.

Le mécontentement des haïtiens

Francky Alfred était un haïtien de 35 ans. Il est décédé le 13 janvier dernier suite à un contrôle de la police aux frontières à Schoelcher. Apparemment, il aurait tenté de fuir à cause de sa situation de travail irrégulière avant de tomber d’une falaise. Il laisse derrière lui sa compagne, enceinte de trois mois.


Cette affaire a suscité l’indignation de la population haïtienne de Martinique. Les haïtiens dénoncent un manque de transparence de l’enquête. Les questions se font de plus en plus pressantes et le mécontentement continue de grandir au sein de leur communauté.

 
Publicité