Martinique regate tour : attirer toujours plus de participants

voile
Le Tour de Martinique à la voile 2015
Le Martinique regate tour reviendra en 2016, avec encore plus d'étapes pronostiquent les organisateurs ©Martinique regate tour
Le Tour de Martinique à la voile s'est déroulé sur trois jours (vendredi, samedi, dimanche), c'est une première ! Le but des organisateurs ? Monter en puissance en accueillant plus de régatiers, à l'international.
Le Martinique regate tour existe depuis les années 60, mais c'est seulement depuis l'an dernier que les organisateurs s'appliquent à en faire un rendez-vous incontournable de la saison de voile. Pour la première fois en 2015, le tour s'est déroulé en trois étapes (vendredi, samedi et dimanche). Sur 27 bateaux participants, 21 ont fini la course : Si Jean-Michel Figuères a gagné en temps réel au classement général, en temps compensé c'est l'équipage de GFA Caraïbe de Nicolas Gillet qui l'a emporté. « En melges 24 on doit gagner à peu près avec 30 minutes d'avance sur le tour, donc c'est déjà une belle performance », apprécie le licencié du Club nautique Neptune (Lamentin). « En temps compensé toutes classes confondues, on gagne le tour avec 2 minutes d'avance sur un équipage racing de l'association Ven dan vwèl. Le Tour s'est joué entre nous deux à deux minutes. C'était très serré et on s'est bien bagarrés pour ça. »

Programmer la régate hors carnaval

Pour les organisateurs du Tour de Martinique à la voile, il reste des points sur lesquels travailler pour attirer plus encore de participants. Claude Granel, le directeur de l’organisation : « Je pense qu'il ne faut pas programmer la régate pendant le carnaval, mais qu'il faut la grouper avec le Cataraid. Et puis il nous manque une belle promotion pour que nos amis de la Caraïbe anglophone viennent participer. »

2, 3 ou 4 étapes

Sur cette première édition à trois étapes, Claude Granel se laisse encore le temps de la réflexion : « Il y a des avantages et des inconvénients à garder le format tel qu’il est. Sur le plan de la logistique, plus on rajoute des étapes, et plus c’est difficile à gérer. Réduire le nombre d’étapes ou garder le nombre de trois c’est pas mal. » Rendez-vous la première quinzaine de février 2016 pour le prochain Tour de Martinique à la voile.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live