Bruno Nestor Azérot affirme son autorité

politique
Militants politiques
Assemblée générale du MIP (Mouvement Initiative Populaire) de Bruno Nestor Azérot à Sainte-Marie ©Martinique 1ère
Ce samedi à Sainte-Marie, Bruno Nestor Azérot, maire et député du nord, confirme qu'il fera liste commune avec le député du sud, Jean-Philippe Nilor en vue des élections territoriales (Décembre 2015 en principe). En attendant, il écarte l'un de ses proches qui a choisi un autre camp...
Salle comble ce samedi à Sainte-Marie pour une réunion du M.I.P (Mouvement Initiative Populaire) du député du nord et maire de Sainte-Marie, Bruno Nestor Azérot. Aucune de ses réunions n'est banale depuis sa volonté de faire liste commune avec le groupe d'élus dit du G20 au détriment de Claude Lise et d'Alfred Marie-Jeanne, les deux anciens présidents du conseil général et du conseil régional. 

Bruno Nestor Azérot plébiscite en permanence le tandem qu'il veut former avec "son frère", Jean-Philippe Nilor, député du sud et membre du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais), quitte à créer la discorde au sein des indépendantistes. L'hypothèse Jean-Philippe Nilor comme tête de liste reste l'option prioritaire, le leadership d'Alfred Marie-Jeanne et la cohabitation avec Claude Lise sont rejetés avec force.

Ce samedi à Sainte-Marie, le député du Sud participait à cette nouvelle réunion en présence de certains membres du G.20. Il continue à proclamer son adhésion au MIM et son soutien à Alfred Marie-Jeanne, jusqu'à faire le tampon entre son frère en politique et son père spirituel. "Alfred Marie-Jeanne sé an tèt raid', mé piti a ki la ossi sé an tèt raid', déclare le député du sud devant une assistance ravie.

Bruno Nestor Azérot fait le ménage

Cette courses aux élections territoriales fait déjà une victime dans le camp de Bruno Nestor Azérot. Le maire place Éric Courset, conseiller général du canton 1 de Sante-Marie, désormais dans l'opposition. Il lui reproche son manque de loyauté. "Je suis très proche du RDM de Claude Lise et je pense que je serai sur sa liste, rétorque Éric Courset. Il faut souligner que l'hypothèse d'avoir Claude Lise comme tête de liste sur la section du nord "ne passe pas" chez le maire de Sainte-Marie .

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live