"On m'a lâchée comme un chien" (la mère de Clarissa Jean-Philippe)

société
Marie Jean-Philippe
Marie Jean-Philippe, la mère Clarissa, policière assassinée à Montrouge (8 janvier 2015) ©Martinique 1ère
Deux mois après la disparition de Clarissa Jean-Philippe, de nouveaux suspects, proches d’Amédy Coulibaly ont été interpellés cette semaine à Paris ! Ses obsèques avaient été célébrées avec faste le 20 janvier dernier à Sainte-Marie, mais deux mois après, la maman crie son désarroi.
Deux mois après la disparition de Clarissa Jean-Philippe de nouveaux suspects, proches d’Amédy Coulibaly ont été interpellés cette semaine à Paris, l'enquête suit son cours.

Dimanche dernier à l’église de Sainte Marie, comme à Montrouge (Hauts de Seine) une cérémonie religieuse a marqué la mémoire de la policière tuée le 8 janvier dernier. 

Les obsèques, de Clarissa Jean-Philippe avaient été célébrées avec faste en Martinique le 20 janvier 2015 : ministre de l’Outre mer, députés … du grand monde autour de la famille de la victime. Deux mois après, tout cela a disparu, s'insurge la mère de la policière victime du terrorisme. Écoutez ces témoignages !

Enrobé Clarissa Jean-Philippe