publicité

Martiniquais et Sénégalais expriment leur ressemblance

Le Lamentin a honoré cette fois encore la tradition du "samdi glorya" à l'occasion d'une rencontre interculturelle entre Martiniquais et Sénégalais de Casamance. Danses, luttes, chants, tambours sont bien ressemblants...

Spectaculaire scène de lutte du Sénégal sous le grand marché du Lamentin (4 avril 2015) © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Spectaculaire scène de lutte du Sénégal sous le grand marché du Lamentin (4 avril 2015)
  • Martinique 1ère
  • Publié le
Beaucoup de monde à l'occasion de cette 17e édition de "Samdi glorya", samedi soir (4 avril) sous le grand marché du Lamentin. Une édition marquée cette année par une rencontre entre  Martiniquais et Sénégalais de Casamance. Les invités ont montré plusieurs aspects de leur culture dont une scène de lutte rythmée par des chants et les tambours comme nos scènes de danse traditionnelle. "C'est important que les martiniquais n'oublient pas que s'ils ont le tambour en eux...le tambour il a une force...c'est de là qu'il vient"[L'Afrique, ndlr] assure Alfred Varasse, l'un des meilleurs percussionnistes martiniquais.
Samdi

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play