martinique
info locale

Grève à Servichef : 12 000 écoliers sans repas

social
Grève Servichef
Les salariés de Servichef devant l'entreprise à Rivière-Salée ©Martinique 1ère
16 000 repas n'ont pas été servis aux 12 000 élèves des écoles du sud ce lundi (13 avril) à cause d'un conflit à propos d'une sanction et concernant des acquis sociaux entre le syndicat majoritaire et la direction de Servichef. La grève est reconduite mardi (14 avril).
16 000 repas n'ont pas été servis aux 12 000 élèves des écoles du sud ce lundi (13 avril) à cause d'un conflit autour d'une sanction et concernant des acquis sociaux entre le syndicat majoritaire et la direction de Servichef. Depuis samedi soir, les salariés de l'entreprise affiliés à l'Ugtm (Union Générale des Travailleurs Martiniquais) sont mobilisés. 

"Cette grève n'est qu'un prétexte pour nuire à notre entreprise" (Servichef)






Employés auparavant à Datex, l'autre entreprise de restaurant scolaire de l'île, les grévistes protestent aujourd'hui contre la suppression de leurs acquis sociaux qui découlent de leur changement de société. Ils s'insurgent également contre une sanction infligée à un salarié "réputé" pour ses manquements quant à sa manière de s'adresser à ses chefs. La direction n'entend pas revenir sur sa décision.

"Ce mouvement n'est qu'un prétexte pour nuire à notre entreprise", rétorque la direction de Servichef qui précise que cette grève est illicite car le préavis n'aurait pas été déposé dans les délais. Le mouvement est tout de même reconduit ce mardi (14 avril) par l'Ugtm. Chaque jour de grève coûte 100 000 euros à l'entreprise et les repas non servis sont perdus, annonce la direction de Servichef.

 

Publicité