Festival du film documentaire : le sport et les luttes politiques et sociales

cinéma
Festival du film documentaire : Le sport et les luttes politiques et sociales
©ASSOCIATION PROTEA
"Des sports et des luttes" : c'est le thème du sixième Festival du film documentaire de la Martinique qui débute ce jeudi (16 avril). C'est l'association Protéa, qui regroupe des ultra-marins de l'Hexagone, qui l'organise dans le cadre de son cycle "les révoltés de l'Histoire".
Après les "Musiques pour changer le Monde" l'an passé, c'est le thème "des sports et des luttes" qui a été choisi pour 2015. "Ce festival tente de parler de l'histoire des Afrodescendants, explique Célia Galvani de l’association Protéa. Cela passe par la multitude de sujets que nous avons déjà abordé comme les luttes oubliées, les grands hommes ou les combats collectifs. Cette année on s'intéresse aux sportifs et à leur impact dans ces luttes. L'objectif c'est d'expliquer un pan de l'Histoire qui est un peu oublié, pour mieux se comprendre, mieux se connaître." Des projections sont prévues pour le grand public, mais également au centre pénitentiaire de Ducos et en milieu scolaire.

Les sportifs, modèles de réussite

Le sport comme pratique d’affirmation politique et sociale dans l’Histoire. Le sport espace de rencontres, qui fait se croiser les origines sociales et géographiques. Pendant dix jours les soirées thématiques vont se succéder (athlétisme, boxe, football, capoeira...) en communes, avec une première partie musicale*, et la projection suivie d'un débat. "Vu comment le sport est suivi, ajoute Célia Galvani, les pratiquants font partie des personnes qui peuvent représenter ces combats et marquer leur attachement à certaines valeurs, faire passer certains messages. Je pense que ce sont des acteurs qui devraient de plus en plus s'impliquer là dedans."

Renseignements et réservations au 0696 299 562 ou sur www.association-protea.com
Le programme
  • Jeudi 16 avril à 18h30, soirée d'ouverture à l'Hôtel de région avec la projection de Muhammad Ali the greatest (*première partie musicale avec Bwa Mabi).
  • Au Carbet, à la paillotte du bourg : vendredi 17 avril à 19h, soirée athlétisme JO de Berlin 36, la grande illusion (*Icess Madjoumba). Samedi 18 à 19h, soirée football Nous irons voir Pelé sans payer (*Entre nous).
  • Aux Anses d'Arlet, au complexe polyvalent de Batterie : lundi 20 à 19h, soirée capoeira Capoeira, les guerriers de la danse (*Ypiranga Martinique).
  • A Sainte-Luce, à la mairie : mardi 21 à 19h, soirée Lilian Thuram Lilian Thuram intime (*Le trio Edmé Djaka, Marc Céraline et Daniel Dantin).
  • A Sainte-Marie, domaine de Fonds Saint-Jacques : mercredi 22 à 19h, soirée danmyé-bèlè Welcome to Fort-de-France : Danmyé, l'art martial créole (*AM4). Jeudi 23 à 19h, soirée Afrique Between rings (*Papa slam).
  • A l'Atrium de Fort-de-France, vendredi 24 à 19h, soirée boxe Jack Johnson le champion qui divisa l'Amérique (*Nicolas Lossen et Alfred Varasse). Samedi 25 à 19h, soirée de clôture avec la projection de Pelé, Garrincha, Dieux du Brésil (*Mickaël Marnet et Luc Labonne).