Le tourisme fait sa promotion à l’école

éducation
Etudiants BTS tourisme
Des étudiants en BTS tourisme sur le front de mer à Fort de France ©Martinique 1ère
Alors que la saison des croisières s’achève avec 230 000 passagers venus en visite en Martinique cette année, la semaine du Tourisme à l’école a débuté ce lundi. Le secteur a cinq jours pour faire sa promotion auprès des plus jeunes.
Si dans les chiffres le poids du tourisme sur l’économie est limité, « l’image de la Martinique est associée à ce secteur ». C’est le constat du dernier rapport sur la question de l’Institut d’Émission des Départements d’Outre-mer. Dans un autre texte publié ce mois-ci, l’IEDOM soulignait également la nécessité de changer l’offre touristique en Martinique.   

Et si sa révolution passait par son enseignement dès le plus jeune âge ? C’est le pari du Comité Martiniquais du Tourisme (CMT) associé au rectorat. Ils ont officiellement lancé ce lundi au lycée Montgérald du Marin la quatrième semaine du tourisme. Pendant cinq jours, les professionnels du secteur pourront faire découvrir leur activité à la fois aux élèves et aux enseignants, en leur faisant prendre conscience des enjeux.

Au CMT, on souhaite voir l’initiative se prolonger dans le temps en mettant en place, par exemple, des cours d’éducation touristique à l’école. « Le tourisme devrait être enseigné au même titre que d’autres matières essentielles, explique Karine Roy-Camile, la présidente du CMT. Dès septembre, nous sortons un manuel sur le tourisme. Il sera mis à la disposition des élèves du CM1, du CM2 et du collège. »  
 
 Karine Roy-Camile, la présidente du CMT, au micro de Guy Etienne :

Un manuel sur le tourisme

Un salon de l'orientation sur cinq jours

« C’est une branche qu’il faut valoriser, renchérit Shana, élève au lycée du Marin. Il faut nous enseigner le tourisme parce que l’on peut en faire notre métier. » Car c’est cela aussi la semaine du tourisme, un gigantesque salon de l’orientation dédié à ces métiers. « C’est intéressant que les élèves soient sensibilisés au fait que le tourisme est un domaine dans lequel ils peuvent trouver des professions intéressantes et épanouissantes », estime Catherine Bertho-Lavenir, la rectrice de l’académie de Martinique.

 Catherine Bertho-Lavenir,  rectrice de l’académie de Martinique au micro de Guy Etienne :

Des professions intéressantes et épanouissantes

Au programme de cette semaine, une série d’activités qui valorisent la filière : découverte de la vannerie, rencontre avec un « Bâtisseur de Paradis », dégustation et ventes de pâtisseries... Autant de façon de dire la Martinique. « Les langages pour dire ma Martinique », c’est le thème de cette semaine du tourisme.