publicité

Deux cyclotrons à deux cents kilomètres de distance !

Un cyclotron pour la détection et le traitement du cancer en Martinique, un autre dans le département voisin, la Guadeloupe...  Mais qu'en est-il de la rentabilité de ces appareils ? C'est la question qui se pose aujourd'hui après les annonces du chef de l'Etat.

Le cyclotron : une machine imposante (ici en 2009 à l'Hopital Saint-louis à Paris © François Guillot/AFP
© François Guillot/AFP Le cyclotron : une machine imposante (ici en 2009 à l'Hopital Saint-louis à Paris
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le , mis à jour le
La bataille du cyclotron se poursuit, mais cette fois sur un autre terrain. Les deux département français d'Amérique rivalisaient pour l'implantation de cet appareil de haute technicité. Le chef de l'Etat a tranché lors de son passage en Martinique et en Guadeloupe (les 9 et 10 mai dernier) en accordant deux cyclotrons. Qui va payer et quelle rentabilité pour ces dispositifs très couteux ?

Regardez ce reportage de Sangha Fagour et Marc Balsa :

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play