publicité

Le 11e Relais Neg Mawon n'a pas eu lieu

La ligue de Martinique d'athlétisme accusait réception hier (jeudi 21 mai) d'une lettre du préfet informant qu'il ne donnait pas son autorisation pour la tenue du Raid neg mawon. En faute ? "L'imprécision du parcours" et la "présence, sur l'itinéraire, de plusieurs manifestations".

Les participants et organisateurs du Relais neg mawon se sont rendus devant la préfecture ce matin (22 mai). © CHRISTOPHE ARNERIN
© CHRISTOPHE ARNERIN Les participants et organisateurs du Relais neg mawon se sont rendus devant la préfecture ce matin (22 mai).
  • Par Julie Straboni
  • Publié le
Il faudra attendre 2016 pour pouvoir participer à la onzième édition du Relais neg mawon. La course devait relier le Prêcheur à Fort-de-France ce vendredi (22 mai), avec un départ de Bellefontaine pour les femmes. Mais elle a été annulée à la dernière minute par le préfet pour de multiples raisons. Il y a d'abord "l'imprécision du parcours" stipule la missive reçue par la Ligue de Martinique d'athlétisme. Ensuite, de nombreuses communes qui jalonnent le parcours n'avaient pas donné leur avis. Enfin la Direction départementale de la sécurité publique ainsi que la gendarmerie ont émis un avis défavorable en raison de la "présence simultanée, sur l'intégralité de l'itinéraire, de plusieurs manifestations sportives et culturelles".

"Une très grosse frustration"

En réponse à ces propos le président de la ligue, Max Morinière, se défend de toute forme de négligence dans la constitutions du dossier d'organisation. Ce matin les athlètes inscrits se sont retrouvés sur la ligne d'arrivée, avant de rejoindre les grilles de la préfecture pour exprimer leur mécontentement. "C'est une très grosse frustration puisque nous avons su au dernier moment, explique Claudine Patiny, membre du relais féminin de la Mairie sportive. Nous sommes allées courir à Didier pour évacuer un peu. Je ne me satisfait pas des raisons avancées par la préfecture." Rendez-vous l'année prochaine, dans de meilleures conditions on l'espère.

Écoutez ce sujet de Christophe Arnerin : 

Annulation du relais neg mawon


La lettre de la préfecture : 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play