martinique
info locale

Des motards forcent un barrage routier

faits divers
Barrage routier
Vingt gendarmes ont été blessés en 4 ans lors de contrôles routiers en Martinique ©JEAN-CLAUDE SAMYDE
En ce week-end de Pentecôte, les forces de l'ordre étaient visibles au bord des routes. Samedi soir par exemple, les gendarmes se sont postés à Case pilote. C'est là qu'une vingtaine de motards, sans casque, sont venus les narguer. Des images édifiantes captées en exclusivité. 
Nos reporters ont vu ces délinquants de la route dans leurs œuvres samedi soir (23 mai), alors qu'ils suivaient une petite équipe de gendarmes à Case pilote. Faisant fi du barrage et de la présence des militaires sur la chaussée, une vingtaine de motards sans casque sont passés en force. L'un d'eux a même jeté un caillou en direction des représentants de l'ordre. Cette scène irréaliste laisse pantois au vu de la dangerosité de ces pratiques. On le sait les conducteurs de deux roues ont payé un lourd tribu sur nos routes depuis le début de l'année. Et en quatre ans ce sont vingt gendarmes qui ont été blessés dans l'exercice de leurs fonctions, comme le 5 mars dernier à Ducos.

Regardez ce reportage de Sangha Fagour et Marc-François Calmo : 


Invité du Journal de Martinique 1ère lundi (25 mai), Louisy Berthé, le secrétaire départemental adjoint du syndicat Alliance police nationale a réagit après la diffusion de ce reportage :



 
Publicité