martinique
info locale

Le Groupement hospitalier de territoire se prépare

santé
Rapprochement hôpitaux St Esprit/François
A terme, l'hôpital du François sera spécialisé dans la prise en charge des affections respiratoires du patient âgé ©HOPITALFRANCOIS.FR
L'Agence régionale de santé planche au regroupement des hôpitaux et maisons de retraite du centre et du sud de la Martinique. Tous seront dédiés aux personnes âgées touchées par plusieurs pathologies, avec des spécialisations pour chaque pôle. 
Une opération de regroupement des hôpitaux du centre et du sud de la Martinique est en cours de préparation à l'ARS. Elle concerne les établissements de Saint-Joseph, du François, du Saint-Esprit, du Marin et des Trois îlets, ainsi que les maisons de retraite du Robert et des Anses d'Arlet, qui formeront le Groupement hospitalier de territoire. Trois pôles géographiques ont été définis (St-Esprit/François, Marin/Trois îlets, St-Joseph/Robert) qui auront des directions communes à terme. Le GHT devrait être créé d'ici la fin de l'année 2015, pour un démarrage opérationnel au premier trimestre 2016.

On ne parle pas de fusion, mais de regroupement

"Chaque établissements demeure, garde son identité juridique, mais se projette dans un groupement pour mutualiser toute une série de domaines : les activités de soins, la logistique, l'administratif, la technique..., rassure Élie Bourgeois, le directeur de l'offre de soins à l'Agence régionale de santé. Ces cinq établissements sont positionnés sur la prise en charge de la personne âgée polypathologique (atteinte de plusieurs maladies). Aujourd'hui tout le monde fait à peu près la même chose. L'idée c'est de mettre en place un projet médical commun à l'ensemble de ces hôpitaux, au sein duquel ils vont se répartir des spécialités."

A chaque hôpital sa spécialité

Concernant les spécialités, l'ARS a posé un cadre il y a un an déjà. Des orientations qui sont en train d'être affinées en groupes de travail. Pour le François, il est prévu la prise en charge des affections respiratoires, quand le Saint-Esprit abritera les services d'addictologie, de soins palliatifs et les activités à orientation neurologiques. On retrouvera ceux dédiés aux affections cardiovasculaires et de l'appareil locomoteur dans les établissements des Trois îlets et du Marin. Enfin Saint-Joseph se spécialisera dans la prise en charge de l'obésité. "Ces hôpitaux ont vocation à être des "sorties de filière" pour les activités aiguës du CHUM. Ils accueilleront nos anciens à la suite d'une hospitalisation. Nous avons déjà conduit cette opération dans le Nord Caraïbe."

Publicité