Le mouvement se durcit à Servichef

conflit social
Grève Servichef
Les salariés de Servichef devant l'entreprise à Rivière-Salée ©Martinique 1ère
Des perturbations dans la restauration scolaire des enfants du sud de l'île sont attendues aujourd'hui (jeudi 18 juin). Le syndicat Ugtm a durcit sa position dans le bras de fer qui l'oppose à la direction.
"Ça coince" à Servichef, la société chargée de la restauration scolaire sur le territoire de l'Espace Sud. Direction et syndicat Ugtm ont décidé hier soir d'arrêter les négociations annuelles obligatoires sans trouver d'accord sur les salaires. Les grévistes réclament une revalorisation salariale de 2,85% . La direction déclare ne pouvoir accorder que 1,30% d'augmentation et des primes. Le syndicat Ugtm a donc décidé de durcir son action.

Des perturbations et des blocages sont attendus dans des communes comme le François et Ducos. Dans un communiqué, la direction répète qu'elle n'est pas en mesure de supporter l'augmentation réclamée. Elle en a appelé à la responsabilité de chacun pour permettre à Servichef  de reprendre la production et la livraison des repas.