martinique
info locale

Un jeune miraculé candidat au Baccalauréat

société
Stanley Bristol
Stanley Bristol, 20 ans, et plein d'ambition après le séisme en Haïti ©Martinique 1ère
Stanley Bristol, 20 ans, est un miraculé du séisme qui a détruit Port au Prince (Haïti) en janvier 2010. Rapatrié en Martinique  après voir perdu sa mère et une jambe, il est candidat au Baccalauréat 2015. Voici son histoire.
Les épreuves du Baccalauréat se poursuivent cette semaine. L'occasion de mettre en lumière l'histoire d'un candidat  bien singulier. Il se prénomme Stanley, un jeune haïtien de 20 ans. Après le séisme de janvier 2010, il avait été évacué vers la Martinique pour être soigné après ses blessures. Aujourd'hui, il vit dans une famille d'accueil et semble avoir repris le contrôle de sa vie.

Le drame du séisme en Haïti

Ce 12 janvier 2010, il aura fallu deux minutes 30 pour que la vie de Stanley Bristol bascule. C'est la durée de la secousse principale du séisme de 2010 en Haïti. Durant ce laps de temps très court, le jeune homme de 20 ans a presque tout perdu : sa mère mais aussi sa jambe. Il avait 14 ans en 2010 lorsqu'il a été acheminé dans une base de la Croix-Rouge. Il a alors été rapatrié sanitaire vers la Martinique afin de se faire amputer. Il fait parti du programme evasan (pour évacuation sanitaire) du conseil général de la Martinique.
 

Une vie presque comme les autres

Depuis, Stanley suit une scolarité normale. Il a appris à vivre sans les siens, ses frères et sa sœur restés au pays. Il fait preuve d'une grande capacité malgré son handicap. Stanley fait du basket, de la natation et même de la plongée sous-marine!
 
Stanley est candidat au baccalauréat STMG (sciences et technologies du management et de la gestion) option gestion-finance. Il pense déjà à son avenir. Dans un an, il aura 21 ans. Le programme evasan qui lui permet d'être accueilli sur l'île prend fin. Le jeune homme espère obtenir un visa étudiant afin d'achever sa deuxième année de BTS (brevet de technicien supérieur ) qu'il débutera à la rentrée scolaire prochaine. 

 
Publicité