Des affaires de drogue font monter la tension

politique
Conseil Régional
Serge Letchimy préside une séance plénière du Conseil Régional (23 juin 2015) ©Martinique 1ère
Saisies de drogue et arrestations de trafiquants se multiplient ces dernières semaines mais dans les deux dernières en date, les noms de personnes impliquées attirent l'attention parce qu'elles sont apparentées à des élus martiniquais.
Saisies de drogue et arrestations de trafiquants se multiplient ces dernières semaines mais dans les deux dernières en date, les noms de personnes impliquées attirent l'attention parce qu'elles sont apparentées à des élus martiniquais. L'une de ces personnes soupçonnées de trafic, transportait près de six-cent mille euros dans une valise lors de son arrestation à l'aéroport d'Orly (Val de Marne) le 10 mai dernier. L’homme âgé de 38 ans, entrepreneur en bâtiment, s’appelle Christophe Letchimy. Il n’est pas le neveu de Serge Letchimy, président du conseil régional de Martinique, bien qu’il ait, selon certaines sources, prétendu le contraire lors de son arrestation.

Traces de cocaïne et d’héroïne sur les billets

Lorsqu’il est interpellé, Christophe Letchimy tente de rejoindre la Martinique où il gère deux entreprises, l’une de maisons en kit, et l’autre de carrelage. Le dossier est transféré à la juridiction Interrégionale de Paris, spécialisé dans la délinquance judiciaire. La somme est importante et les suspicions sérieuses : Des traces de cocaïne et d’héroïne sont retrouvées sur les billets. Une information judiciaire est ouverte pour "blanchiment, trafic de stupéfiants en bande organisée, association de malfaiteurs".

...Jusqu'à la mafia Italienne

La deuxième affaire commence  il y a huit jours après l’arraisonnement d’un voilier avec 86 kilos de Cocaïne, et 18 arrestations. Les deux martiniquais impliqués portent eux aussi  des noms connus : Séminor et René-Corail. L’un est le fils du conseiller général PPM de Fort de France, l’autre un parent vraiment très éloigné du  maire des Trois-Ilets. Cette affaire remonte jusqu’à la mafia italienne. Xénio Séminor est actuellement mis en examen et incarcé. Selon les autorités, les deux affaires n’ont aucun lien l’une avec l’autre.
Récit des "affaires" by martinique1ere

Journalistes accusés de cacher la vérité !

Des tweets vengeurs, des statuts Facebook accusateurs…depuis une semaine les deux affaires de drogue enflamment les réseaux sociaux et les journalistes sont accusés de cacher la vérité. Hier ( lundi 22 juin ) c’est le nom d’un prétendu neveu du président de région, Serge Letchimy qui est publié comme étant le trafiquant présumé arrêté à Orly. Quelques heures plus tard, contre-attaque du directeur de cabinet du président de région. Il poste des photos du neveu...en Martinique et non en prison. Dans l'après-midi Serge Letchimy réagit lui-même. Il affirme ne même pas connaître l’intéressé.

A quelques mois des élections territoriales tous les coups sont permis

Des pressions pour empêcher la vérité d’émerger, certains membres de l’opposition en sont persuadés. C’est d’ailleurs Alfred Marie-Jeanne, ancien président de région, qui a le premier évoqué "l’arrestation", sans citer de nom. Les élus que nous avons interrogés affirment que l'on ne peut être tenu responsable des agissements de ses parents ou homonyme mais veulent que l’information soit publiée. A quelques mois des élections territoriales tous les coups sont permis. On se souvient encore de l’affaire Green Parrot dont les mails anonymes dénonçant le président d’alors avaient inondés les rédactions. Le pouvoir a changé de camp, les attaques aussi.


 


Réactions aux affaires by martinique1ere

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live