martinique
info locale

Des éleveurs accrochent une tête de porc sur les grilles de la DAAF à Fort de France

conflit social
Manifestation éleveurs de porcs
Tête de porc accrochée aux grilles de la DAF à Fort de France (9 juillet 2015) ©Martinique 1ère
Les éleveurs de porcs bloquent les accès de la DAAF (Direction de L'Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt) à Fort de France. Un imbroglio sur le versement de subvention entre la coopérative porcine et l’Odeadom, est à l'origine du conflit. Un compromis a été trouvé.
Les éleveurs de porcs sont mécontents et bloquent les accès de la Direction de l'Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt sur le boulevard du Général de Gaule à Fort de France depuis ce jeudi matin (9 juillet). À l’origine de ce coup de colère, un imbroglio  sur le versement de subvention entre la coopérative porcine et l’Odeadom (Office de Développement pour l’Agriculture des Dom) qui délivre les aides européennes à la profession.

Des réponses attendues de Paris

Aujourd’hui, l'Odeadom réclame aux éleveurs le remboursement d’un trop perçu de subventions que les manifestants prétendent ne pas avoir reçu. Les négociations avec la Direction de la DAAF, leur organisme de tutelle, n'ont rien changé. La vingtaine d’éleveurs de porcs attend donc des réponses de Paris.

Alex Velayoudon, président de la Coopmar, la coopérative porcine, sur radio Martinique 1ère.

Éleveurs de porc

Eleveurs de porcs
Les éleveurs, mobilisés devant la Direction de l'Agriculture et de la Forêt à Fort de France ©Martinique 1ère
Les éleveurs ont levé le siège dans l'après-midi après un compromis avec la direction de la DAAF. Réponse attendue le 20 juillet 2015. À (re)voir le reportage télévisé de ce jeudi soir.
Reportage Dominique Legros / Olivier Nicolas dit Duclos
Intervenant : Alex Velayoudon, président Coopmar

 

Publicité