Des perturbations à la Clinique Sainte-Marie ?

santé
clinique Sainte-Marie
Les salariés CDMT de la Clinique Sainte-Marie ont organisé leur assemblée générale à l'extérieur, faute de salles disponibles (lundi 20 juillet 2015). ©MARTINIQUE 1ERE
Les salariés affiliés à la CDMT de la Clinique Sainte-Marie se mobiliseront mercredi (22 juillet) sans dire précisément la forme que prendra leur mouvement. Ils dénoncent leurs conditions de travail.
"Les salles ne sont pas bien climatisées. Je suis obligée d’aller sous la clim parce que j’ai chaud", raconte une patiente de la Clinique Sainte-Marie, à Schœlcher. Même pour eux, la situation est pénible. Ses salariés CDMT dénoncent les mauvaises conditions de travail, liées à un manque d’investissements de la direction. "Ça fait 9 ans que le groupe Kapa est en place. Il n’y a aucune amélioration, pas d’investissements dans l’entreprise", déplore Tanya De Percin, la déléguée syndicale CDMT. "La clinique est en souffrance. Surtout que le secteur public est en difficulté. C’est le moment idéal pour sortir de l’eau".

La clinique ne sera pas bloquée

Du côté de la direction de la Clinique, on estime avoir investi. "Le service d’imagerie a été complètement refait avec l’arrivée d’un scanner. Le parc d’ascenseurs de la clinique a été renouvelé", énumère Simon Claudin, le directeur de la Clinique Sainte-Marie. Il affirme qu’il renforcera le dialogue social. Une rencontre entre les deux parties est d’ailleurs prévue mercredi (22 juillet). Ce même jour, la CDMT Santé promet une mobilisation, sans dire la forme qu'elle prendra. Mais le syndicat l’affirme, la clinique ne sera pas bloquée.

Regardez le reportage de Jacques Delblond et André Quion-Quion, réalisé ce lundi 20 juillet : 
Clinique-Sainte-Marie by martinique1ereIntervenants :
1 - Roger Lanoix, Secrétaire général de la CDMT
2 - Simon Claudin, Directeur de la Clinique Sainte-Marie
3 - Tania De Percin, Déléguée syndicale CDMT Santé