publicité

Vigilance orange déclenchée à cause des signes d'éruption du volcan sous-marin Kick’em Jenny

Le volcan sous-marin Kick'em Jenny, au nord de la Grenade, donne des signes d'éruption. Le Centre de Recherche Sismique de l’Université des West Indies (UWI-SRC) a émis ce jeudi (23 juillet 2015) un bulletin d’information pour déclencher le niveau de vigilance orange.

L'éruption la plus importante du Kick'em Jenny (Grenade) a été enregistrée en 1939, mais depuis, pas moins de douze éruptions ont été identifiées. © ocean71
© ocean71 L'éruption la plus importante du Kick'em Jenny (Grenade) a été enregistrée en 1939, mais depuis, pas moins de douze éruptions ont été identifiées.
  • Martinique 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Le Centre de Recherche Sismique de l’Université des West Indies (UWI-SRC) a émis le 23 juillet 2015 un bulletin d’information concernant le volcan sous-marin Kick’em Jenny situé à 8 km au nord de Grenade. Ce jeudi 23 juillet de 1h25 à 3h00 un fort signal continu a été observé sur les instruments surveillant ce volcan.

"Les signes d’accroissement de la sismicité ont commencé le 11 juillet 2015 et se poursuivent avec plus de 200 séismes enregistrés", indiquent dans un communiqué les responsables de l'observatoire volcanologique et sismologique de Martinique. Des observations de dégazage sur la côte ouest de Grenade ont également été rapportées. Sur la base de ces observations, le niveau de vigilance concernant le volcan Kick’em Jenny passe en Orange.

Des risques pour la Martinique 

Ce phénomène doit être pris au sérieux par les autorités locales car ce volcan est de type péléen, comme la montagne pelée en Martinique. "L'éruption de ce volcan sous-marin Kick’em Jenny en 1939, avait généré un mini-tsunami au sud de la Martinique, en particulier sur les côtes du Diamant et des Anses d'Arlet", rappelle le géographe Pascal Saffache.

Le Centre de Recherche Sismique de l’Université des West Indies (UWI-SRC) constate une forte sismicité qui serait une crise éruptive comparable à celle des années 70/76 ou une véritable éruption comme en 1939. Pour plus d’informations sur la nature de la vigilance orange : Ce vendredi (24 juillet) la préfecture précise qu'il n'y a pas, pour l'heure, d'alerte tsunami dans la zone des Antilles. 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play