martinique
info locale

La grève à la fourrière est terminée

conflit social
Grévistes fourrière
Des grévistes près de la fourrière à Mangot-Vulcin (Lamentin) depuis le 29 janvier 2015 ©Martinique 1ère
La grève à la fourrière du Lamentin s'est achevée  par la signature d'un accord jeudi (13 Aout) dans la soirée. Le travail doit reprendre lundi(17 Aout)
Après 197 jours de grève, le conflit à la fourrière du Lamentin est terminé. Hier soir (jeudi 13 Aout) à la direction du travail, le syndicat Cstm et la direction de la fourrière ont signé un accord sous l'égide du directeur du travail. Les points de vue s'étaient déjà rapprochés il y a quelques semaines déjà grâce à l'action de Johnny Hajjar qui au nom de la Cacem( Communauté d'Agglomérations du Centre) avait joué le rôle de facilitateur de dialogue.


Reprise du travail lundi


L'accord porte sur divers points comme la reconnaissance du fait syndical. L'employeur s'est aussi engagé à améliorer les conditions de travail. Le salarié licencié va bénéficier d'indemnités et aura droit à une formation. La question de l'augmentation des salaires a aussi été réglée. Les employés demandaient 90 euros d'augmentation et finalement les deux parties ont transigé sur une augmentation de salaire 75 euros. Par ailleurs, les deux camps se sont aussi mis d'accord sur l'aspect épineux du paiement des jours de grève. Le patron va en payer la moitié. Le travail va donc reprendre lundi (17 Aout).

Pour le secrétaire général de la Cstm Bertrand Cambusy c'est un soulagement. Il l'a exprimé ce matin sur les antennes de Martinique 1ère Radio.Il était interrogé par Fabrice Théodose.

Bertrand Cambusy secrétaire général de la Cstm


Le directeur de la société Caraibes Développement qui gère la fourrière pour le compte de la Cacem dans le cadre d'une délégation de service public, Henri-Hubert Dupon, a tiré le bilan de ce conflit. Il a été interrogé par Alain Livori pour Martinique 1ère Radio

Henri-Hubert Dupond directeur de Caraibe Développement




Publicité