publicité

Reprise du trafic pour les Vedettes Madinina

Après deux jours d'interruption, le trafic entre Fort-de-France et les Trois-Ilets reprendra ce vendredi (21 août). Ce même jour, Caraïbes Ferry Rent et le Conseil Général doivent se rencontrer. En fonction de cette réunion, les traversées pourraient être à nouveau suspendues.

Pas de vedettes à l'horizon. Pour venir à Fort-de-France ce jeudi (20 août), il a fallu prendre le volant. © LAV
© LAV Pas de vedettes à l'horizon. Pour venir à Fort-de-France ce jeudi (20 août), il a fallu prendre le volant.
  • Par Laurie-Anne Virassamy
  • Publié le , mis à jour le
Depuis mercredi matin (19 août), il n’y a pas de vedettes sur le quai à Fort-de-France. Le trafic est suspendu entre la capitale et les Trois-Ilets par la société Caraïbes Ferry Rent, qui a repris la gestion des Vedettes Madinina. Son gérant, Charles Conconne, proteste contre le manque de garantie quant au versement d’une subvention. Il s’agit de 185 000 euros qui correspondent à une compensation de service public. Selon Charles Conconne, la somme est indispensable au bon fonctionnement de l’entreprise. Il dit également n’avoir pas eu de nouvelles du Conseil Général depuis plusieurs jours.

Mais pour sa Présidente Josette Manin, il faut prendre en compte certains délais administratifs. Le projet de convention, déposé par Caraïbes Ferry Rent, doit être validé par la commission permanente. "La prochaine, c’est début septembre [NDLR : le 10 septembre]. Nos services sont en train de travailler dessus", explique Josette Manin. "J’ai l’obligation d’attendre que les formalités juridiques soient faites. Mais il n’y a aucun problème avec M. Conconne, ni avec la société".

Menace de licenciements

Ce vendredi matin, la collectivité retrouvera Caraïbes Ferry Rent autour de la table pour discuter de ce problème de subvention et du projet de convention. En attendant, le service reprendra au moins pour ce vendredi (21 août). Charles Conconne exige "un support concret, correct, qui tient la route" et qui garantirait le versement des 185 000 euros. Dans le cas contraire, le directeur assure que des dispositions seront prises. Autrement dit, il y aura moins de rotations entre les Trois-Ilets et Fort-de-France. Et des licenciements seront à craindre aux Vedettes Madinina qui emploie trente-quatre personnes.

Plus de 1000 personnes font la traversée chaque jour. Parmi elles, il y a des vacanciers, des salariés, des élèves ou des étudiants. À une quinzaine de jours de la rentrée, cette question du transport maritime doit être réglée.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play